"La sélection sexuelle favorise donc le développement de traits physiques et de comportements qui différencient mâles et femelles (...) Les scientifiques savent que les humains ne font pas exception à la règle".

Ce propos sorti du docuimentaire ci-dessous doit faire réfléchir, de même que les différences anatomiques et comportementales des animaux. Sont-ils eux aussi victimes de leur "culture" ? LOL

La théorie du genre serait-elle donc une involution, une régression de plusieurs millions d'années en arrière ? Elle balaierait ainsi toutes les évolutions en terme d'adaptation, de spécialisation, de complémentarités mises en place par la Nature, ou par Dieu ( au choix, quelle que soit ses conviction ).

Un autre documentaire commence très fort puisque la vision ( socialiste ) de la théorie du genre repose explicitement sur :

- la négation des fondements scientifiques, biologiques, génétiques, physiologiques de la différence entre mâles et femelles ( négation faite par des non-scientifiques )

- l'approbation comme axiome que les différences entre hommes et femmes soient "historiques et culturelles", et donc qu'il y a interchangeabilité entre hommes et femmes

- la considération comme fascites de tous ceux qui seraient en désaccord en ce point de vue et leurs criminalisation, et cela, sans prendre la peine de demander l'accord du peuple.

Reportage hilarant sur la Norvège, "terre d'égalité des sexes". Décidemment les politiciens sont prêts à mentir sans vergogne pour faire passer leurs lois, mais surtout sans se renseigner !

 Un dernier avis :