Le 8 septembre 1914, à 10 heures du matin, à l'intérieur de la chapelle Notre-Dame des Armées, 4 impasse des Gendarmes, à Versailles (France, Yvelines), la Sainte Vierge serait apparue soudainement à Marcelle Lanchon, 23 ans à l'époque, future religieuse (sœur Marie-France).

 

L'apparition lui aurait donné le message suivant, en locution : « Si, en union avec mon divin Fils, j'aime toutes les nations qu'il a rachetées de son Sang, vois comme je chéris particulièrement ta chère patrie. Mon Fils désire que l'on fasse des images et des statues me représentant ainsi, et qu'on m'invoque sous le vocable de Notre Dame de France. Si l'on répond à ce nouveau désir de son divin Cœur, la France redeviendra tout particulièrement mienne. Je la prendrai à jamais sous ma maternelle protection et mon Fils se plaira à répandre sur elle d'abondantes bénédictions. » Puis elle se serait mise à prier Jésus-Christ : « Mon Fils, pardonnez-lui, elle vous aime toujours puisqu'elle n'a jamais cessé de m'aimer. »

 

Au cours de cette même journée du 8 septembre, la Vierge serait apparue une seconde fois « environnée de nuages ». Ses pieds sembleraient posés sur la moitié d'un globe terrestre ; le mot « France » serait inscrit sur la gauche de cette vision. Elle serait vêtue d'un manteau bleu, fleurdelysé, bordé d'hermine blanche, les mains jointes. Subitement, elle aurait ouvert son manteau, découvrant une robe blanche et une ceinture bleue retombant en écharpe tricolore.

http://www.spiritualite-chretienne.com/marie/priere_4.html

http://jesuschristenfrance.fr/notre-dame-reine-de-france/article/notre-dame-de-france-a-versailles

voir aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Notre-Dame_des_Arm%C3%A9es_%C3%A0_Versailles